Né à Tétouan, le 4 mai 1946, Mohamed Drissi a entamé ses études à l’école des Beaux-Arts de Tétouan, en 1963. En 1968, il est à l’école supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis à l’école supérieure des Beaux-Arts S. Jorge de Barcelone, en 1970.
En 1973, il étudie à l’Ecole supérieure d’Arts et d’Architecture de Bruxelles, avant de rejoindre, en 1980, The School of visual arts de New York.Tombé sous le charme de la ville sorcière de Tanger, après avoir exposé dans de nombreuses capitales européennes, il est devenu, dans son atelier, tour à tour, potier, ferronnier, ciseleur, taillandier, tanneur et tailleur. A partir de 1981, il se consacre à la peinture, la sculpture et la gravure principalement. Spécialisé dans l’art thérapeutique, il obtient le 3e prix à la 5e exposition internationale du réalisme en Italie (Genova).

Oeuvres: