Né à Paris en 1897, sa passion pour la palette de couleurs et le dessin l’a bercé depuis sa plus tendre enfance…!
A l’âge de 17 ans, sa seule envie était celle de fréquenter les Beaux-Arts… Affûter son coup de crayon était devenu obsessionnel, mais avec un père de la vieille école, le refus fût catégorique et le rêve s’envola …

D’après les témoignages recueillis chez quelques neveux et particulièrement sa fille Germaine FOISSSAC GUIDON, l’artiste était d’humeur toujours joyeuse et gaie, d’où un ressenti de couleurs éclatantes et vivantes qui s’entremêlent tendrement et doucement sur ses toiles, un éventail de couleurs chatoyantes et rassurantes… Son attirance pour la femme nue et ses rondeurs est majeure, la silhouette très féminine transpirant d’un charme certain fait la une de toutes ses toiles, la sensualité envoûtante est toujours prédominante, le premier thème de sa vie, son préféré, fut la muse qui l’accompagna durant tout son parcours en la personne de son épouse..!!!

D’après les archives retrouvées c’est à partir de 1942 qu’il met en scène son travail, en 1943 et 1944, il y eut des expositions
personnelles, mais à partir de 1945 il débute ses expositions avec les artistes indépendants du Maroc pour le VIème salon.
En 1946 au VIIème salon des indépendants du Maroc, il se retrouve avec l’artiste « Meknassi » Edmon VALES et encore Henri PONTOY son ami ..!
En 1948 au VIIIème salon des indépendants, il sera aux côtés des mêmes peintres.
En 1956 au XVIème salon, toujours au prés de son ami PONTOY.
Au XVIIème salon en 1957, Farid BELKAHIA, fait partie de cette exposition.

Ghyzlane EL BOURY
Casablanca. 15 avril 2017

Oeuvres: