En 1976, un certain Gustave le CREAC’H est recensé artiste peintre graveur affilié a la maison des artistes à Paris. Il exposera plusieurs fois ses œuvres à la galerie vieille du temple dans le Marais et à la galerie sur cour. Les premières expositions (1986 – 1991) sont essentiellement des peintures de paysages (Luberon) et portraits de proches (séries de portraits au fusain).

Il travaille aussi dans l’illustration et réalise deux ouvrages majeurs de bibliophilie. C’est en 1985 que Gustave le CREAC’H découvre réellement la gravure. Il s’y consacre pleinement et constate son épanouissement ainsi que sa liberté de mouvement et de créativité, et effectue plusieurs travaux avec l’atelier René Tazé à Paris.

Aquarelliste aussi par moment, Gustave cherche sans cesse, travaille et retrouve petit à petit le chemin de son père Nicholas de STAEL car désormais Gustave le CREAC’H ne sera rien d’autre que Gustave de STAEL.

Chokri Bentaouit. Juin 2011

 

Oeuvres:

<< ARTISTES