Hicham El Mansour, coloriste, habite Tanger. Entièrement autodidacte, il est présenté comme une nouvelle révélation de l’art naïf.

Tout a commencé, pour ce jeune peintre, en février 2004, quand il a découvert pour la première fois les œuvres du célèbre Mohamed Hamri. Il s’imprègne des toiles de la figure emblématique du style naïf dont une rétrospective était présentée sur les cimaises de la galerie The Lawrence-Arnott Art Gallery.

Son travail « Les chèvres dans l’orage » rappelle, selon les critiques Andrew Clandermond et Terence Mac Carthy, la simplicité de ligne et de palette des chefs d’œuvre marocains de Raoul Dufy peints lors de sa visite en 1926. D’autres toiles paraissent puiser leur inspiration chez Charles Camoin et Labert Marquet.

Oeuvres: