Mahi Binebine est né en 1959 à Marrakech. Son parcours est atypique: professeur de mathématiques à Paris, il décide à la fin des années 80, de quitter l’enseignement pour se consacrer à l’écriture et à la peinture. Ses romans l’imposent comme l’un des plus vigoureux écrivains marocain de langue française. Sa peinture l’a fait immédiatement entrer dans des collections prestigieuses. Le Guggenheim Museum de New York a acquis ses tableaux.

Mahi Binebine a longtemps vécu et travaillé à Paris, New York, Madrid et Marrakech, avant de s’établir définitivement dans la ville ocre en 2002. C’est à Marrakech qu’il trouve la cire d’abeille et les pigments naturels qui confèrent une transparence unique à ses tableaux.