« Rage » est un travail récent qui vient compléter une exposition précédente à la Villa des Arts de Casablanca intitulée: « Un souffle d’art et de colère ».

Omar fait partie de ces jeunes artistes marocains contemporains pluridisciplinaires, exprimant leur desarroi et leur mal être dans une société schizophrène en complète mutation.

Quand on se penche sur la vie de Mahfoudi, quand on visite son atelier et qu’on le voit déambuler dans les rues de la medina de Tanger, on revit l’histoire de la peinture à travers Modigliani et de ses amis qui couraient les rues de Paris au début du siècle dernier – Là; tout n’étant que satire, ivresse, plaisir et mécontentement !

Omar court les dédales des ruelles, et rencontre les artistes et les mécènes – Il lit, photographie, étudie sans jamais s’arrêter.

Le soir, Omar se recueille dans son atelier et vomit sur la toile explorant son monde, s’exprimant librement, et scrutant à chaque fois des horizons nouveaux –

Ses personnages sont souffrants ou mordus à mort par un chien, ils sont l’expression du malaise que l’artiste ressent en cotoyant une société malade et gangrénée –

« Rage » est un cri de detresse, une douleur profonde exprimée sur fond de toile ou de papier oi même d’une valise en sang.

Omar Mahfoudi est un artiste chercheur, desintéressé et accompli, car de la peinture à la video, son travail nous interpelle et nous pousse à chercher au plus profond de nous, à nous questionner sur ces « morsures » de la vie, qui nous font mal et qui sont inévitables à qui les voit –

Dans la peinture de Omar, il y a des personnages gluants, amorphes, apathiques et déformés – Ses chiens pénétrent leurs crocs puissants dans leurs chairs, les blessant ainsi à mort faisant couler un rouge sang qui ne nous laissent pas indifférents –

Certains diront, que ces corps tordus, musculeux ou squelettiques, ressemblent à ceux de Francis Bacon, d’autres que l’égouttement sur certaines toiles peut s’attribuer au « dripping » de Jackson Pollock.

Peu importe, l’essentiel c’est que Omar Mahfoudi, nous présente un travail unique, digne d’un grand peintre de son époque.

Chokri Bentaouit

Oeuvres: