L’expression artistique actuelle de Raphaël Gaudin est une continuité instinctive de son activité de graphiste. Né en 1972 à Rennes en France, il choisit de suivre un cursus dans les arts appliqués et la publicité en école de communication et d’audiovisuel. Il a travaillé durant une dizaine d’années en agence de communication puis pendant 12 ans pour son propre compte. C’est en 2015 qu’il décide d’exprimer en peinture les axes majeurs de ses créations, c’est-à-dire la volupté, l’harmonie des formes et des couleurs, mais aussi le contraste des teintes et des matières.

Tanger, ville éclectique, internationale, à l’histoire culturelle riche sera son univers d’idées et d’inspiration. Amoureux des courbes et des modelés, il entame une série de tableaux dont le sujet principal symbolise le ruban.

Il joue avec les pleins et les déliés dynamisant les lignes et leurs apportant la grâce recherchée. Il y fait référence à la calligraphie orientale qu’il apprécie et observe au Maroc. Ses rubans qui se croisent et se recroisent mais sans jamais donner l’impression de s’emmêler nous rappellent les entrelacs celtiques très présents en Bretagne, sa région natale où il a vécu et grandi.

Il aime les contrastes de couleurs, de formes et de matière. Sur certaines toiles, on peut y trouver des fonds forts aux teintes rabattues allant jusqu’au noir créant ainsi un arrière-plan sombre et profond avec en opposition la grâce et la volupté de cette courbe, au premier plan, toujours libre et légère.

Oeuvres: