Janice DE ROSA (1955)

Janice Storozum* ne peint pas. Elle invente un monde. Son monde. Un univers chatoyant, singulier, furieusement poétique. « Rendre les gens heureux », tel est le dessein ultime de l’artiste. Une vocation simple, audacieuse et salvatrice. Derrière des couleurs lumineuses et une maîtrise parfaite de son art qui évoque Matisse, Janice Storozum, nous raconte une réalité foisonnante, troublante et existante. Ses tableaux, mondialement reconnus, ont rencontré un succès phénoménal lors de différentes expositions à New York, Paris, Berlin ou Londres.
Cette ancienne pensionnaire de la plus grande école d’art du monde, le « High School of Music & Art » – de New York, est même sélectionnée en 1991 pour représenter les Etats-Unis lors du Festival International de la Peinture de Cagnes-Sur-Mer au Chateaux Musée Grimaldi.
Janice Storozum nous livre des lieux oniriques, sereins et doux. Un monde où la temporalité s’étend jusqu’à l’horizonet au delà-même de notre raison. Ses portraits imposent la même intensité avec des personnages dont la complexité se révèlent délicatement. Des tableaux où l’âme se déploie comme une fleur au printemps. La peinture de Storozum est une vraie révolution des sens. Mieux, c’est une renaissance.
Janice Storozum est aussi connue comme chanteuse avec comme nom de scène Janice deRosa, « la diva du Blues ».

Jérôme Jessel,
écrivain

Galerie