Rahima EL ARROUD (1980)

« L’approche de l’oeuvre de Rahima El Arroud est d’une délicatesse qui tendrait vacillante, à dérouter le spectateur ! Elle est figurative. Elle est abstraite. Elle et les deux à la fois. Si dans un premier temps son thème semble clair et facile à percevoir, il n’en reste pas moins que son interprétation donne à réfléchir.. Déterminée, obstinée, Rahima El Arroud reprend inlassablement un répertoire réduit de formes végétales qui, tantôt envahissent la toile dans une sorte de « All Over », tantôt isolées dans ce large espace comme condamnées un silence sidéral..
Enchevêtrées, superposées, décalées dans un désordre savamment recherché, silhouettes diffuses dévoilant à peine une frissonnante impression ou cernées d’un trait ferme ou relâché – influence certaine de son métier de graveur-, ces formes ont une présence qui, au-delàs de la simple représentation, véhiculent une métaphore de la vie et de l’éclosion !
Un thème simple et profond à la fois, qui s’est tout naturellement imposé à Rahima El Arroud, et qu’elle adopte avec le sérieux qu’on lui connait, en faisant le pivot de toute une démarche plastique à travers une quête prise et reprise inlassablement, sincèrement, amoureusement..»

Said Housbane, artiste-plasticien